français English 日本語

Localisation de jeux vidéo

Faites traduire votre jeu par une joueuse

2 ans d'expérience en entreprise

Traductrice de JRPG

  Si traduire des milliers d'objets, de sorts ou encore de monstres différents m'a appris quelque chose, c'est que la rigueur est la vertu cardinale du traducteur de jeux vidéo. La traque de l'incohérence et l'impératif de clarté font de la localisation un travail d'équipe passionant ou chacun participe à l'excellence de la version de l'autre. Me confier la traduction de vos glossaires, c'est l'assurance d'offrir aux joueurs une expérience qui ne risque pas d'être entâchée par des descriptions ambigues ou une terminologie à trous.

  Mais un univers riche n'est pas que source de confusion : c'est surtout l'occasion réjouissante de le rendre vivant, profond et attachant. Chaque créature peut avoir une personalité, et chaque équipement, une histoire.

Traductrice d'Otome

  La force d'un bon Otome repose sur ses personnages. Traduire, c'est aussi savoir transmettre toute la profondeur de l'original, parvenir à émouvoir les joueurs, à les faire s'attacher à l'expérience qu'on espère leur apporter. Forte de mon expérience dans les jeux de romance, je vous propose un travail riche en émotions et en personnages inoubliables.

J'ai aussi appris à adapter mes traductions à un public qui peut être aussi spécifique et exigent que celui des Otome. Les joueuses françaises n'ont pas les mêmes attentes que les joueuses de l'application originale, tout en étant très attachée à l'univers de départ : équilibrer ce savant mélange de fidélité et d'adaptation fait le sel du métier de localisateur.

Game producer

Expérience dans l'industrie

  En travaillant avec moi, vous choisissez un prestataire qui a travaillé de l'autre côté du contrat et qui en connaît donc les contingences. Game producer dans une société éditrice de jeux mobiles (Arithmetic Inc., Japan), j'ai été responsable de la localisation d'applications et j'ai même participé au lancement d'un jeu original, de la direction artitisque à la diffusion commerciale, en passant par le choix des prestataires et la gestion de certains défis techniques. Aujourd'hui traductrice freelance, je suis mieux à même de répondre aux exigences de l'industrie et de m'adapter à ses challenges spécifiques.

Joueuse depuis toujours

Transmettre une formidable expérience

Depuis mes débuts avec Commander Keen sur mon vieux Windows 95, il y a eu les indémodables Pokémon, la mode des mmoprg puis des moba, de grosses licences sur PlayStation ou encore des jeux indépendants qui m'ont marquée à jamais sur PC...

Traduire le jeu vidéo, c'est un rêve qui s'est réalisé. Faire ce métier, c'est transmettre à mon tour des expériences semblables à celles qui m'ont émue, émerveillée et en somme, fait grandir. Si la production française regorge de pépites, le jeu vidéo est un média depuis toujours international. Et si j'ai pu jouer, adolescente, à mes premiers RPG japonais sans m'inquiéter de la barrière de la langue, c'est grâce à des traducteurs pour lesquels je conserve une immense gratitude et auxquels je suis fière de succéder.

Il y a aussi, bien sûr, de mémorables localisations ratées qui font encore rire aujourd'hui. Elles sont aussi là pour rappeler à quel point une mauvaise traduction peut desservir un jeu. Il n'en faut malheureusement pas beaucoup : une UI confuse, des dialogues baclés ou simplement une version française bancale et artificielle qui vient se mettre entre le joueur et le jeu, perturbant l'expérience générale.

C'est parce que je me souviens des bonnes comme des mauvaises expériences de ma vie de joueuse que je peux à présent proposer des traductions qui emmèneront à coup sûr votre public sur un chemin fabuleux.

Me contacter

par mailPar mail

par téléphonePar téléphone

Via